skip to Main Content

Changer les mentalités

Comment peut-on aujourd’hui, changer les mentalités, en entreprise mais aussi partout dans la société ? Le siècle des lumières est-il si loin que ses germes enfouis ne pourraient plus se réveiller ? Pourtant, notre société ne peut changer sans cela, sans cette compréhension profonde de ce que nous sommes et de ce qu’est le monde, la planète à sauver d’urgence, et l’univers.
En faisant une veille approfondie des nouvelles connaissances, des découvertes de la science qui émergent chaque jour, des surprenantes histoires que nous racontent nos archéologues d’un monde inconnu qu’ils amènent à la surface, il a fallu se rendre à l’évidence : depuis deux siècles, on nous enfume, on nous fait plier aux diktats du consumérisme, on nous rend esclave d’un soi-disant progrès et d’une sur-consommation. Tout cela aux dépends d’un monde merveilleux que nous occupons sans le voir. L’être humain a oublié ce qu’il est.
Nous devons réapprendre nos fondamentaux, reprendre en main nos repères. Ainsi, nous pourrons convaincre les esprits pollués qu’ils peuvent se redécouvrir et ré-enchanter ce monde.
On innove sans cesse mais avec des produits imparfaits nuisibles à la planète ou, à terme, entraînant des maladies chez l’homme et dans la nature. La prédation in fine a entraîné la pauvreté d’une très grande partie des peuples qui migrent aujourd’hui. Car cette « tare» entraîne la guerre. Est-ce ce type de projet que nous voulons poursuivre ? Certes non pour la plupart d’entre nous qui sont restés dans le SENS ou qui y reviennent. Pour cela, il est nécessaire de refaire le lien avec cet être humain profond qu’aucun robot ne pourra détrôner. Il faut cesser de toujours commencer par l’économie. La planète, son sauvetage, peut donner tant de travail et de recherches innovantes que les emplois pourraient bien ne plus être un problème. Voilà les fondements de l’ouvrage que nous avons réalisé.
Revenons au SENS : Remettons l’être humain en phase avec lui-même. Ouvrons les esprits. Ou comment utiliser la plasticité de notre cerveau et utiliser le « cerveau augmenté », celui qui communique avec la Conscience qui nous est extérieure mais aussi nous englobe. La science nous l’apprend à travers la physique et la biologie quantiques.
Améliorer l’éducation et l’enseignement par l’intégration des différences, leur valorisation, car ce sont des richesses. Intégrer définitivement l’immatériel à l’économie pour ne pas le laisser aux seuls banquiers qui en font mauvais usage. Tout cela emmène vers de nouveaux comportements, de nouvelles pratiques et de nouveaux résultats.
Tout au long du livre, la Nature nous montre le chemin. Ainsi le monde pourra vraiment changer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top